intervention systémique socio-éducative

Nous avons tous connu au moins une situation de violence. Pour chacun d’entre nous, ce mot véhicule des images, des représentations différentes. Pour certains, ce sont des coups, pour d’autres des injures, ou encore la vie que l’on mène.

Ce que l’on peut percevoir, c’est que lorsque il y a violence, il y a souffrance, car elles vont ensemble, elles se répondent, se mélangent. C’est le début d’une spirale infernale qui va à la fois augmenter la fréquence et la gravité des actes de violence, contre soi, contre un autre ou contre du matériel.

La violence n’appartient à personne, elle qualifie la relation. Notre expérience nous a prouvé qu’il n’y avait aucun lieu de vie qui ne puisse être touché : vie professionnelle, privée, sportive, familiale, intime,….

Pour désamorcer les situations de violence, il est nécessaire de changer de perspectives, d’oser faire différemment, d’agir en retrouvant de l’air et de la liberté.

Avant de vous proposer un projet d’intervention, voici quelques questions

         ★      y a-t-il une urgence ? si oui, laquelle

         ★        la/les situations de violence est-elle/sont-elles répétitives  ou plutôt un événement unique ?

         ★      ai-je envie de changement ? réellement ? suis-je prêt à mettre du   temps, de l’énergie

Ces questions sont importantes, car l’implication de chacun va être sollicitée – la vôtre comme la nôtre.